Signes vitaux du Grand Montréal : version courte

La Fondation du Grand Montréal a publié aujourd’hui la version courte des Signes Vitaux du Grand Montréal pour 2020.

L’Institut du Québec a réalisé la recherche et la rédaction du document.

Le début de cette décennie marque l’occasion de constater les forces et faiblesses, ainsi que les progrès et difficultés de Montréal, qu’ils soient nouveaux ou présents depuis longtemps. À l’air des changements climatiques, des inégalités croissantes, des bouleversements technologiques anticipés et du vieillissement de la population, plusieurs se questionnent sur la pérennité des conditions économiques et sociales des individus du monde entier.

Bien que plusieurs de ces défis relèvent des pays, voire des instances supranationales, les villes seront appelées à jouer un rôle croissant dans la mitigation des enjeux à venir. L’Organisation des Nations Unies (ONU) propose 17 objectifs de développement durable (ODD) qui permettraient aux habitants des pays développés et en développement de s’épanouir socialement, économiquement et durablement. La majorité de ces objectifs proposent des cibles pour 2030.

Cette édition des Signes vitaux 2020 fait principalement le lien entre les réussites et les difficultés des dernières années à Montréal, et les défis à relever au cours de la prochaine décennie afin que Montréal devienne un exemple de succès pour 16 des 17 ODD.

Vous pouvez trouver cette version à l’adresse suivante : version courte.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *