L’emploi en temps de crise : Perspectives sur les chiffres de l’emploi de mai 2020

Sommes-nous entrain d’observer un rebond? Les chiffres de mai pour le Québec de l’Enquête sur la population active (EPA) de Statistique Canada sont meilleurs que ceux espérés. Bien que la crise causée par la COVID-19 a toujours cours, il semble que les effets du confinement et de l’arrêt de l’économie s’estompent un peu. Il faudra toutefois attendre plusieurs mois positifs avant de réellement constater la fin de la crise actuelle car le Québec part de loin.

(Télécharger le rapport)

  • Entre février 2020 et mai 2020, le taux de chômage a augmenté de 9,2 points de pourcentage, passant de 4,5 % à 13,7 %. Le nombre de chômeurs s’élève aujourd’hui à 603 900 personnes (204 700 personnes en février) au Québec.
  • Entre février 2020 et mai 2020, le taux d’emploi des 25-54 ans a diminué de 8,5 points de pourcentage, passant de 85,7 % à 77,2 %.
  • Entre février 2020 et mai 2020, le taux R81 a augmenté de 9,1 points de pourcentage, passant de 7,0 % à 16,1 %. Comparativement à mai 2019, il a augmenté de 9,7 points de pourcentage. Si toutes ces personnes retrouvent leur(s) emploi(s) d’ici quelques mois, le taux de chômage ne sera pas affecté de manière importante.
  • Entre février 2020 et mai 2020, la différence entre le taux de chômage officiel et le taux de personnes qui attendent un rappel a augmenté de 0,6 point de pourcentage, passant de 0,8 % à 1,4 %. Comparativement à mai 2019, il a augmenté de 0,9 point de pourcentage.
  • Entre février 2020 et mai 2020, le nombre d’heures travaillées a diminué de 24 millions d’heures. Comparativement à mai 2019, il a diminué de 29 millions d’heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *