Indice de l’emploi

Indice de l’emploi de l’IDQ de juin 2020: la tendance est positive, mais il y a encore bien du chemin à faire

Téléchargez l’indice de l’emploi

 

L’Institut du Québec a mis à jour son indice mensuel de l’emploi pour le mois de juin 2020 par rapport à juin 2019 (analyse sur un an).

Le Québec amorce une remontée vers la situation qui prévalait avant la crise causée par la COVID-19. Avec 248 000 emplois créés (ou récupérés) en juin, c’est tout de même encore 289 000 emplois de moins que l’an dernier. Il s’agit d’un deuxième mois positif, ce qui augure bien pour le mois de juillet. Le secteur de l’hébergement et de la restauration demeure le plus durement touché avec 90 000 emplois de moins qu’en juin 2019.

La vigueur du marché du travail : en baisse

  • Malgré une création et une récupération d’emploi solide, le taux de chômage est à 10,7 % et il y a 289 000 emplois de moins qu’en juin 2019;
  • En un mois, c’est 248 000 emplois qui ont été récupérés ou créés;
  • L’économie du Québec a récupéré près de 60 % des emplois perdus depuis le début de la crise de la COVID-19;
  • Le taux d’emploi des 25 à 54 ans, longtemps une force, amorce un lente remontée. Il est maintenant à 81,7 %;
  • Le taux d’activité est aussi en remontée, ce qui indique un retour d’une partie de la population dans le marché du travail.

La qualité des emplois : en baisse

  • La croissance de l’emploi à temps plein, de l’emploi dans le secteur privé et public, ainsi que de l’emploi bien rémunéré est à l’arrêt, affectant la qualité du marché de l’emploi;
  • La croissance des salaires est en hausse, car la crise affecte de façon disproportionnelle les bas salariés;
  • La proportion des travailleurs temporaires dans l’économie est réduite, le nombre de personnes occupant des postes temporaires n’augmentant pas aussi rapidement que le nombre de personnes occupant des postes permanents.

 

Présentation en PDF

 

Auteur